Peut-on faire un henné après une décoloration ?

Peut-on faire un henné après une décoloration ?

by Ava
2 comments

Beaucoup d’informations circulent au sujet des cheveux colorés ou décolorés et du henné. Risque-t-on de casser sa fibre capillaire ? Les cheveux vont-ils devenir verts ? Il est donc temps de démêler le vrai du faux et surtout d’apporter une réponse concrète : dans quels cas peut-on faire un henné après une décoloration ? Quel henné choisir ? A quels résultats s’attendre ? Quels sont les risques ?

Pourquoi faire un henné sur cheveux décolorés ?

Si tes cheveux sont colorés (chimiquement) et/ou décolorés, et que tu souhaites passer au henné, il est nécessaire de bien définir tes objectifs et tes attentes :

  • Envisages-tu de renouveler l’application du henné régulièrement ? (Fréquence)
  • As-tu-seulement besoin d’un soin réparateur ? (Etat de vos cheveux)
  • Aimerais-tu-devenir rousse sans abîmer tes cheveux ? (Couleur)

Le henné n’éclaircira jamais vos cheveux

This image has an empty alt attribute; its file name is Longs%2Bcheveux.jpg

Le henné est une “coloration” (naturelle) permanente. C’est-à-dire que tu ne pourras jamais changer de couleur par la suite à moins de la recouvrir par une coloration très foncée (brune, noir). Tu garderas constamment des reflets roux à cuivrés. Seule la nuance s’affadira légèrement au fil des mois si vous ne renouvellerez pas l’opération.

Si tu aimes ces couleurs de cheveux, tu ne seras donc pas déçue ! Je crois qu’il n’existe pas de moyen plus efficace d’obtenir un beau roux, flamboyant et naturel !

Toute couleur a l’inconvénient de ne plus être nickel dès que les cheveux repoussent. Là aussi, le problème deviendra moindre.

Les racines sont plus discrètes que dans une coloration chimique car le henné rend la chevelure très brillante, et parsemée de reflets splendides au soleil. Dans l’ombre en revanche, si tu as les cheveux blonds foncés à châtain, la nuance paraîtra uniforme. Néanmoins, pour être impeccable, il faut renouveler la couleur tous les six mois minimum. Sois donc certaine de ta décision.

Il est toujours possible de revenir en arrière en colorant ensuite tes cheveux dans les teintes châtain. Mais si tu espérais les décolorer ou être blonde… renonce y. Avec un henné, c’est impossible. Définitivement. Une décoloration SUR un henné te donnerait des cheveux carottes.

Le henné régénèrera les cheveux décolorés.

En fonction de ton niveau de décoloration, de la méthode et du temps, tes cheveux auront soufferts. Par conséquent, ils seront plus ou moins abimés. Cette altération se voit par leur porosité, leur sécheresse, leur manque d’éclat (terne), les nœuds et la casse. Bonne nouvelle, le henné est votre meilleur allié pour régénérer ta chevelure !

Volume, brillance, couleur intense et épaisseur seront au rendez-vous ! En revanche, si tu n’envisages pas vous lancer durant des mois ou des années dans les colorations au henné d’autres soins existent, peut-être plus adaptés. Connais-tu le henné neutre ? Il apporte le soin sans la couleur.

Avec un henné, impossible de redevenir blonde.

Si avoir les cheveux oranges, roux irlandais, rouge, cuivre, auburn, acajou, et toutes ces belles nuances te correspond et te plait, alors lance-toi ! Le henné offre la possibilité d’obtenir aussi bien des nuances froides que chaudes (à déterminer en fonction de ta carnation).

Attention cependant : certains mélanges de plantes et de henné donnent un résultat châtain. Sauf que dans le cas de cheveux blonds ou décolorés depuis moins de six mois, il faut attendre. Cela ne sera pas possible dans l’immédiat, et je t’explique pourquoi juste après…

Enfin, avec un henné, il faut renoncer à l’idée de devenir blonde, (polaire, platine, et toutes les nuances claires non rousses)… Vu l’intensité des reflets roux permanents, cela deviendra malheureusement impossible.

Une fois que tu as réfléchi à ces questions, tu es prête à sauter le pas !  Parlons donc des futurs résultats.

Les contre-indications du henné sur cheveux décolorés

Pour que tout se passe bien, il y a deux choses fondamentales à retenir lorsque vous faites un henné après une décoloration.

Ne jamais choisir un henné contenant des sels métalliques

This image has an empty alt attribute; its file name is henne-neutre-cassia-henne-natur-hennedrog.jpg

Les sels métalliques présents dans certains hennés (du commerce comme Henné Natur) afin de renforcer l’intensité de la couleur. En fait, ils sont incorporés aux hennés de mauvaise qualité (et pas frais) pour “masquer” le résultat décevant.

Or, le problème des sels métalliques est leur responsabilité dans de la casse des cheveux, parce qu’ils interagissent avec les produits chimiques présents dans les colorations ou les décolorations… et dont ta fibre capillaire est forcément imprégnée si tu es passée par cette étape.

Ne pas utiliser d’indigo !

C’est l’indigo (une plante réduite en poudre, de couleur indigo soit bleu foncé) qui est responsable des fameux cheveux verts ! Pourquoi ? Si tu es blonde (jaune) et que tu ajoutes de l’indigo (bleu), le résultat sera vert… Regarde donc bien les compositions !

Ton henné ne doit contenir que la plante Lawsonia innermis.

C’est tout pour les contre-indications ! Comme tu vois, il n’y en a finalement pas beaucoup. En effet, si tu es prête à accepter la permanence de la couleur (et des reflets cuivrés à auburn) du henné, il y a peu de raisons pour que tu regrettes ta coloration naturelle ! Le henné ne présente pas d’autres inconvénients sur cheveux décolorés.

Réussir son henné après une décoloration

Tout se passera bien si tu suis ces petits conseils. En résumé, tu as besoin d’un henné sans sels métallique et sans mélange avec de l’indigo, soit d’un henné de qualité, pur. Tu peux en trouver par exemple chez Aroma Zone, Shiraz, Centifolia…

Il ne te reste plus qu’à choisir la couleur de votre henné en fonction du résultat souhaité ! Ce sera d’ailleurs le sujet d’un futur article dans lequel je te parlerai de mon expérience.

Pour préparer ton henné, je vous conseille la lecture de mon article détaillé sur la préparation de la pâte à henné : tout est expliqué étapes par étapes (avec des photos).

Précautions pour les cheveux (très) secs

Le henné rend les cheveux secs encore plus secs. C’est son seul défaut. En revanche, il n’altère pas les cheveux normaux. Et il aide les cheveux gras à réguler la production de sébum.

Les cheveux décolorés sont généralement fragiles et très secs. Le henné va les régénérer de l’extérieur comme de l’intérieur. En revanche, la première application peut donner un aspect un peu plus sec à tes cheveux (au toucher). Il existe un moyen simple d’éviter cela.

Prépare tes cheveux en faisant un bains d’huile bien nourrissant la semaine où tu prévoies ta coloration au henné (sur cheveux lavés). Évite aussi d’ajouter du jus de citron dans la pâte, car il a tendance à assécher les cheveux. N’oublie pas d’incorporer un yaourt (ou produit laitier, crème) pour son action hydratante et adoucissante.

Le résultat du henné sur mes cheveux décolorés

Pour te donner un résumé de ma situation, j’ai décoloré successivement mes cheveux avec deux couleurs Oila de Garnier (blond beige foncé puis blond doré cendré un mois après). Autant te dire que je les ai bien massacrés car ils étaient fragiles à la base !

Six mois après, comme je ne supportais plus leur état de paille, j’ai appliqué un henné d’Egypte. Et là, miracle ! Mes cheveux ont été complètement revigorés ! De ternes, ils sont redevenus plus brillants et plus forts. Mon seul regret fut d’avoir attendu aussi longtemps…

Quelle couleur obtient-on sur cheveux décolorés ?

La couleur du henné varie d’une personne à l’autre. C’est pour cela que le henné donne un résultat magnifique : il est unique, alors qu’il s’agit d’une seule et même plante ! Si tes cheveux sont foncés, le rendu sera discret, surtout visibles grâce aux reflets rougeoyants. Plus tes cheveux sont clairs, plus la couleur deviendra flamboyante.

Il faut savoir que le henné ne prend sa couleur définitive qu’au bout de trois jours, durant lesquels les pigments s’oxydent à la lumière : il continue donc de foncer, alors que le résultat obtenu juste après le rinçage est très clair. De roux carotte après rinçage, je suis devenu châtain cuivré/auburn ensuite.

Une différence entre le henné sur cheveux naturel et décolorés

Si le henné a bien pris, j’ai remarqué au bout de trois mois qu’il s’estompait beaucoup plus vite que sur des cheveux naturels. Cela n’est pas grave, il suffit de renouveler l’opération plus fréquemment (tous les mois ou bien tous les deux mois).

En gros, ce n’est que du positif pour moi, ayant bien respecté les deux petites règles (pas de sels métalliques ni d’indigo).

L’empOtée a également tenté l’expérience et vous montre le résultat en photo sur son blog.

N’hésitez pas à consulter cette petite F.A.Q. sur le henné.

As-tu d’autres questions sur le henné ? Une expérience à partager ? J’attends ton commentaire. 🙂

2 comments

Leave a Comment

2 comments

Aurélie June 17, 2019 - 1:10 pm

Bonjour,
Combien de temps recommanderiez-vous d’attendre entre une décoloration (qui a bien sensibilisé le cheveux) et une coloration au henné ?
Merci pour cette article qui a déjà répondu à beaucoup de mes questions 🙂

Reply
Ava June 29, 2019 - 9:12 am

Bonjour Aurélie,

Je te recommanderai d’attendre deux semaines environ, pendant lesquelles tu peux réaliser des soins nourrissants (karité par exemple). Le henné va renforcer et revitaliser les cheveux, donc pas de crainte à avoir côté résultat. Seul bémol, il peut les assécher, d’où l’intérêt des soins nourrissants. Attention à la couleur, cependant. Plus la décoloration a éclaircit les cheveux, plus le résultat du henné sera orange vif. 🙂

Reply

Pourriez-vous nous faire une faveur et cliquer sur "Accepter" ? Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. J'accepte En savoir plus

Pin It on Pinterest

Share This