avoir les cheveux courts

Passer des cheveux longs aux cheveux courts

by Ava
2 comments

Difficile de sauter le pas, même si l’on sait que les cheveux repoussent !

Parce que même si la nature fera son œuvre, nous craignons de perdre le contrôle de notre apparence, durant un certain temps. Alors qu’en réalité, la patience et l’acceptation deviennent les seuls recours face aux évènements quotidiens qui nous échappent : le contrôle sur ses émotions négatives, en somme.

Peur de regretter, de ne pas aimer la coupe courte, de ne pas obtenir le résultat désiré…

Tout changement nous projette hors de notre zone de confort, dans un monde d’incertitudes. D’où les questions qui jaillissent ! Et tant mieux, car seuls ceux qui savent se remettre en question progressent.

La décision de couper mes longs cheveux

L’année dernière, mes cheveux arrivaient en haut des fesses et je les ai coupés au niveau du cou. Nous étions fâchés depuis des mois. Il a suffi d’une perception négative de plus, lorsque mon regard est tombé sur une photo. Je ne supportais plus de long rideau sombre qui masquait mon visage. C’était ainsi que je les voyais. Il fallait plus de gaité, de légèreté. Et depuis cette expérience, j’oscille entre regret et satisfaction.

Comme toujours, chaque situation ouvre des avantages et des inconvénients. En fait, nos choix ne restent pas binaires. Ils dépendent en partie de la manière dont nous transformons une opportunité. Cet article va t’aider à faire le point, et à réfléchir à cet éventuel nouveau départ capillaire. Coup de tête ou décision mûrement réfléchie ?

Mes cheveux lorsqu’ils étaient au top de leur longueur

Vivre avec des cheveux longs, tout une routine

Après dix ans d’efforts, je ne supportais plus mes cheveux (très) longs. En effet, leur entretien est très exigeant. Il faut les démêler, faire des soins, les coiffer pour qu’ils gardent leur beauté. Notre vie est composée de grandes étapes et de changements. Nos goûts et nos besoins évoluent en permanence. Tout nouveau départ est une remise en question, même ici : cette coupe que tu portes actuellement te correspond-t-elle encore ou la gardes-tu par habitude ?

Parfois, un élément de notre apparence physique devient partie de notre identité. Il nous qualifie. Les autres ne nous imaginent pas différemment. Il arrive que l’on désigne une personne, de loin par exemple, en mentionnant sa couleur de cheveux, ou la longueur : « la fille aux cheveux longs là-bas ». Cela peut nous enfermer.

C’est pourquoi certains changements physiques perturbent autant. Mais c’est aussi la raison pour laquelle nous éprouvons aussi l’envie d’avoir une nouvelle tête (coupe, coiffure, couleur) lorsqu’une page se tourne.

Les bonnes questions avant de couper ses cheveux longs

Alors prends le temps de réfléchir à ces petites questions :

  • Aimes-tu cette routine au quotidien, avec tes cheveux longs ? Est-ce un moment de plaisir, de réconfort ?
  • Sens-tu le besoin d’un nouveau départ (symbolique) ?
  • As-tu envie de changer durablement ton image ?
    Les bonnes raisons de se couper les cheveux…. Ou pas

C’est vrai, la pression sociale peut être forte et t’influencer. Les cheveux longs incarnent une dimension mythique ou mythologique. Cette sacralisation paralyse parfois. Le témoignage de Dollyjessy correspond parfaitement à ce que j’ai ressenti.

Malgré cela, vient un temps où nous avons besoin de nous percevoir autrement, de savoir ce que rendrait, désormais, un carré sur notre tête. Parfois, c’est un passage pour aimer à nouveau ses cheveux longs. Parfois, c’est une magnifique découverte, une réécriture de soi.

Pourquoi hésites-tu à couper tes cheveux plus court ?

La seule bonne raison, celle qui importe, est la raison qui te parlera profondément. Que tu aies besoin de changement à ce stade de ta vie, que tu aies envie de voir à quoi tu ressembles avec une autre tête, que tu souhaites seulement vivre autre chose… cette expérience t’appartient. Il me semble important de déculpabiliser face au regard des autres. Et face à son propre regard aussi, très inquisiteur.

Parfois, on entend cette drôle de voix dans la tête : « cela ne te ressemble pas ! » « Mais, ce n’est pas toi », nous chuchote-t-elle. La petite voix qui te rend hésitante dans un moment où tu voudrais tellement passer à l’action, parce que cela existe de sortir de ta zone de confort.

La charge émotionnelle des cheveux longs

Apercevoir la même tête chaque matin dans la glace, ou encore porter des cheveux longs parce que c’est un rêve d’enfance (et que l’on a finalement attendu tant d’années pour qu’il se réalise)… te donne un rapport plus profond avec ta chevelure. Elle n’est pas seulement une apparence matérielle. Tu y as investi des émotions, des efforts, des histoires dedans. Des choses qui contribuent à ta perception de toi-même.

Alors si tu te questionnes pour savoir si tu dois couper tes cheveux, je te conseille de dédramatiser. Si tu t’aperçois qu’il s’agit d’une erreur, quelles sont les conséquences ? Les cheveux repoussent toujours. Ton histoire et ton identité se construisent justement au fil des expériences.

Oser changer et se réinventer

Parfois, opérer un changement radical (mais sans conséquences graves, bien entendu) dans son apparence physique ou dans sa vie (changer par exemple une habitude) agit comme un déclic pour retrouver ses véritables envies. Pour sortir de la routine dans laquelle on s’enlise. Pour découvrir une autre facette de soi-même. Bref, pour sentir quelque chose de vivifiant qui nous transporte à nouveau, nous apporte de l’enthousiasme, de la confiance en soi, de la joie.

La débrouillarde a sauté le pas et elle raconte son expérience avec sa nouvelle coupe pixie dans un article de blog : elle en est ravie.

Avec les cheveux plus courts… j’apprends à accepter.

Trouver ton projet capillaire

La meilleure façon de ne pas éprouver de regrets, c’est de se projeter par avance dans une situation. Cela suppose d’y réfléchir quelques jours, ou parfois quelques semaines. Même si le jour J, tu passes à l’action « sur un coup de tête ». L’idée aura germé et habité en toi assez longtemps pour savoir ce que tu entreprends. C’est pareil dans tous les domaines, d’ailleurs.

Ce temps n’est pas perdu, bien au contraire ! Profite-en pour chercher de l’inspiration. Comment imagines-tu cette nouvelle coupe de cheveux ? Quels sont tes modèles ? Quelles sont tes attentes ? Sais-tu ce qui mettrait ton visage en valeur ? Ce nouveau look s’accordera-t-il avec tes vêtements, avec ta personnalité ? (Ou pas d’ailleurs ! Vive les contrastes !).

En déterminant plus précisément ce projet capillaire, tu pourras expliquer au coiffeur ce que tu souhaites vraiment. Et éviter, je l’espère, de mauvaises surprises. En prenant le temps de réunir des images, tu n’arriveras pas les mains vides. C’est aussi l’occasion de chercher un coiffeur de confiance, en consultant ton entourage ou en lisant des avis sur internet, pour te rassurer.

Les avantages des cheveux courts

Lorsque j’ai renoncé à mes cheveux longs, je n’ai vu que des avantages durant les premiers mois. Fini les soirées à démêler les nœuds ! Au diable les inquiétudes lorsqu’il y a du vent ! Plus de prises de tête le matin pour savoir comment me coiffer. Vive les économies sur les soins naturels !

C’est clair que l’entretien des cheveux courts est beaucoup plus facile. A cette longueur, il n’y a généralement aucune fourche. La coupe rafraîchit et vivifie la chevelure. Se voir avec une tête différente provoque une certaine euphorie. On s’amuse à essayer d’autres maquillages, d’autres façons de se coiffer. C’est un excellent moyen pour prendre soin de soi.

Aussi, tu n’imagines pas à quel point j’étais contente l’été, lorsqu’il faisait plus de trente degrés ! Fini cette sensation d’avoir tellement (mais tellement) chaud sous cette masse capillaire dont je ne savais que faire. Ma tête semblait si légère, le vent jouait dans mes cheveux… j’étais beaucoup plus à l’aise.

Si tu n’as jamais eu les cheveux aussi courts, quels avantages penses-tu en retirer ? En quoi cette coupe de cheveux sera-t-elle plus adaptée à tes envies ?

Ne pas oublier les inconvénient des coupes courtes

Les cheveux courts ne se coiffent pas de la même manière que les cheveux longs. Peut-être auras-tu oublié certains inconvénients, minimes certes, mais dont il est bon de se rappeler. Cela évitera bien des déceptions.

Parce que le poids ne les tire pas vers le bas (gravité), tes cheveux auront tendance à repiquer (le matin au réveil, un mauvais pli est vite arrivé). S’ils sont naturellement épais et volumineux, attention : toutes les coupes ne leur conviendront pas, sous peine de subir l’effet « champignon ». Certaines auront besoin d’une coiffure plus élaborée : cela exige un coup de main, l’usage d’appareils chauffants ou de produits de fixation.

La repousse n’est pas toujours facile à gérer. Par exemple, la pixie cut exige de passer par certaines phases, moins drôles. Mais avec un peu de créativité, à toi les coiffures originales ! Notre tête change tous les jours, et il devient facile d’adopter une multitude de styles.

Tu hésites encore à couper tes cheveux ? Lis ceci…

Parfois, la meilleure décision ne place pas nos goûts ou nos idéaux au centre de l’action, mais elle prend en compte qui nous convient le mieux. A toi de voir quelles sont tes priorités : un style particulier, l’attirance pour une coupe, le besoin de changement… et de moduler ta longueur de cheveux en fonction de ces critères. Il existe un monde entre une pixie cut et un blunt bob (carré court). De même, il y a un gouffre entre des cheveux jusqu’aux fesses et un long bob (carré long).

Pourquoi ne pas y aller progressivement en cas de doute ? Certaines longueurs, plus courtes, te laisseront énormément de possibilités et t’apporteront déjà de gros changements. Elles éviteront le coup de ciseau fatal, le coup de ciseau de trop, que l’on donne parce que l’on se sent grisée par le changement… et qui relève moins de la volonté d’une nouvelle coupe courte que d’une exaltation à tout couper.

Pour ma part, je regrette encore mes cheveux longs, car j’ai eu le coup de ciseau trop téméraire l’année dernière. Mais cette expérience procure, d’un autre côté, beaucoup de bénéfices : l’occasion de repartir sur de bonnes bases, de prendre conscience de mes véritables désirs, et de retrouver la passion pour les soins naturels capillaires !

Alors, quelle que soit finalement ta décision, garde ceci à l’esprit : toute nouvelle expérience t’apprendra plein de choses enrichissantes !

2 comments

Leave a Comment

2 comments

oh beauté May 16, 2019 - 11:27 am

Coucou,
Alors moi comme la plupart des filles …je me trouve très hésitante lorsqu’il s’agit de prendre la décision de couper mes cheveux, malgré que les coupes courtes me conviennent mieux!!! mais après ton article je me trouve plus prête pour le changement!!! alors vivant l’expérience 😉
à très vite
maria

Reply
Ava June 29, 2019 - 9:13 am

Coucou, j’espère que tu as contente du résultat, si tu es passée à l’action ! 🙂

Reply

Pourriez-vous nous faire une faveur et cliquer sur "Accepter" ? Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. J'accepte En savoir plus

Pin It on Pinterest

Share This